Le Congo et le Gabon interconnectés par la fibre optique.

admin3686

(Restraweb)– Déjà annoncée par le ministère des Postes, Télécommunications et de l’Economie Numérique et par notre rédaction, c’est finalement le 22 décembre 2017, que la première phase du projet CAB à savoir l’interconnexion entre le Congo et le Gabon en fibre optique a été lancé à LIKOKO à la frontière avec ce dernier. La cérémonie a été conduite sous l’autorité de Léon Juste IBOMBO, ministre de tutelle en présence des autorités locales et des représentants gabonais. L’interconnexion du réseau à très haut débit en fibre optique entre les deux pays de la sous-région franchit un cap du côté de la partie congolaise, au détriment de la partie gabonaise dont les travaux se poursuivent.  

pour un coût évalué à près de 15 milliards de F Cfa , cette première phase a été initier en vue d’accomplir les objectifs du gouvernement congolais, notamment le développement économique ainsi que l’inclusion du numérique ; le projet CAB est le fruit de la coopération entre la Banque mondiale et le gouvernement congolais. Ce projet marque un grand pas vers l’aboutissement des objectifs du gouvernement. « Les opérateurs de services (télécom, de télévision et de radio), les prestataires de services (fournisseurs d’accès à internet, fournisseurs de SVA, services à valeur ajoutée, PME et entreprises des Technologies de l’Information et de la Communication) sauront tirer parti de cette infrastructure à très haut débit », a martelé Léon Juste IBOMBO, ministre des Postes, Télécommunications et de l’Economie Numérique.

Le déploiement de la fibre optique non seulement permettra au Congo de s’arrimer et de développer l’économie numérique, mais aussi contribuera fortement à la réduction du coût des services de communication, d’internet etc… Etant juste dans sa première phase, le projet CAB vise la création d’un environnement favorable au développement de l’économie numérique, la promotion des technologies de l’information et de la communication. « Il est cependant indéniable que l’accomplissement le plus marquant du projet CAB, depuis sa création, il y’a six ans, est la construction du réseau en fibre optique entre le Congo et le Gabon dont on célèbre aujourd’hui la fin des travaux. Il ne s’agit néanmoins que d’une étape car à la faveur d’un accord entre le gouvernement congolais et la Banque africaine de développement, les prochains jours verront sortir de la terre le premier Data Center national congolais », a expliqué Yvon Didier MIEHAKANDA, coordonnateur du projet CAB.

Ce projet ainsi établit pour sa première phase, permet au Congo de poser les bases du développement de l’économie numérique.

Ecrit par Lionel NDJIMBI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

week-end technologique, une expérience vivifiante pour les brazzavillois.

Partager sur : Facebook Twitter LinkedIn Email Copier lien More
Share via
Copy link
Powered by Social Snap