Fibre Optique : L’interconnexion entre le Congo et le Gabon est désormais effective.

admin3686

(Restraweb)– L’interconnexion entre le Congo et le Gabon à fibre optique est désormais effective. Repoussée à plusieurs reprises, l’inauguration de la dorsale en fibre optique entre ces deux pays est finalement intervenue le vendredi 06 avril 2018, à Bakoumba, province du Haut-Oguoué au Gabon. Tenue sous le patronage de Alain Claude Bilie By Nze et Léon Juste IBOMBO, tous deux ministres en charge de l’Economie numérique, cette cérémonie d’inauguration a franchi un pas dans la volonté des chefs d’Etat de l’Afrique centrale d’interconnecter à fibre optique les pays de la zone Cemac.

Le projet CAB visant à améliorer les services des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) en quantité et en qualité des pays de la sous-région, va constituer un moyen fort de lutte contre la fracture numérique de ces deux pays frontaliers.

Côté Congolais, ce sont 520 km de fibre optique qui ont été déployés de Pointe-Noire à la frontière du Gabon. Ce qui a marqué la fin de la première phase du projet CAB dans la partie congolaise. Dans la partie gabonaise, ce sont plutôt 1100 km de fibre qui ont été installés à travers le pays jusqu’à la frontière du Congo, représentant ainsi la fin de la première phase du projet CAB du côté gabonais. Financée par la Banque mondiale et les deux pays dont les coûts se sont évalués à près de 15 milliards de Francs CFA, l’interconnexion entre ces deux pays va permettre non seulement une amélioration du débit internet, la couverture des zones enclavées, qui ne sont pas encore couvertes par les opérateurs télécoms, mais va aussi permettre une baisse des coûts des services internet et télécoms. Cette phase va promouvoir les technologies de l’information et de la communication (TIC) mais également va créer un environnement favorable au développement de l’économie numérique dans ces deux pays.

Satisfait de la mise en œuvre des services de cette phase, pour les deux ministres, un autre point d’accès à internet vient d’être doté aux deux pays, permettant d’assurer régulièrement leur connectivité en réduisant le trafic à travers les câbles internationaux.

Par la fin de cette phase, la République du Congo, met le cap sur la réalisation de la seconde phase, qui consiste à interconnecter le Cameroun et la Centrafrique. Cette deuxième phase est cofinancée par le Congo et la Banque Africaine de Développement (BAD).

 
Ecrit par Lionel NDJIMBI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

TechEvent : JCertifPointeNoire2018,La plus grande messe technologique d’Afrique est déjà lancée.

Partager sur : Facebook Twitter LinkedIn Email Copier lien More
Share via
Copy link
Powered by Social Snap