Congo-Brazza : la plateforme technique du point d’échange internet CGIX bénéficie d’une mise à jour de son système

admin3686

(Restraweb) – Suite à la transformation du Point d’Echange Internet du Congo (CGIX) en Point d’Echange Internet de la sous-région Afrique Centrale, l’Agence de Régulation des Postes et des Communications Electroniques (ARPCE) a lancé du 6 au 8 aout 2018, à Brazzaville, avec l’appui technique des experts de France-IX, une mise à jour de l’ensemble de la plateforme technique du CGIX.

Il s’est agi de renforcer les capacités techniques et opérationnelles de la plateforme du CGIX, afin de permettre et de faciliter son interconnexion avec les autres points d’échange internet de la sous-région. Cette activité s’inscrit dans cadre des missions de l’ARPCE, liées à la promotion de communications électroniques pour favoriser l’économie numérique.

A ce titre, des nouveaux services ont été déployés sur cette plateforme tel que le serveur de routes qui facilite les échanges de trafic entre les membres connectés, encore appelé looking-glass. Il s’agit en réalité d’une interface web permettant aux membres connectés de faire entre autres des tests sur la plateforme du point d’échange.

Le CGIX, le nœud Internet du Congo, peut raccorder jusqu’à 40 clients, entre autres les Opérateurs, les fournisseurs d’accès et/ou de contenus sur des ports de 1Gbit/s et 16 clients sur des ports de 10 Gbit/s.

L’ARPCE entend à travers cette opération, améliorer la rapidité de l’accès aux services en ligne pour les utilisateurs de l’internet grâce à l’écosystème qui sera mis en place dans les prochains jours avec l’installation des serveurs cache des fournisseurs de contenus et l’interconnexion du point d’échange internet du Congo CGIX à celui du Gabon GABIX. Rappelons que cet accord d’interconnexion avait été signé lors de l’atelier sous régionale sur la gestion des données et des points d’échange le 19 Avril 2018 à Brazzaville.

Il sied de noter que la transformation du Point d’Echange Internet du Congo (CGIX) en Point d’Echange Internet Régional RIXP) de la sous-région Afrique Centrale, s’inscrit dans le cadre du système africain d’échange Internet (AXIS), qui vise à installer 33 points d’échange sur le continent. A cet effet, un plan d’action entre l’Union Africaine et l’ARPCE a été signé le 19 mars 2017 et un financement de 150.000 dollars US a été octroyé par l’Union africaine à l’ARPCE.

Source: ARPCE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Afrique du Sud: la vice-ministre des télécoms annonce la formation d'un million de data scientist de 2019 à 2030

Partager sur : Facebook Twitter LinkedIn Email Copier lien More
Share via
Copy link
Powered by Social Snap