INTERVIEW: Guy Roland NTSIMBA, << les startups sont des acteurs indispensables au développement de l’économie numérique au Congo .>>

admin3686

(Congo Digital) – l’économie numérique est en plein essor au Congo, pour une bonne gouvernance et gestion, une direction générale de développement de l’économie numérique (DGDEN) a été créé par Conseil des ministres du 05 avril 2018.Une direction dirigée par Monsieur Guy Roland NTSIMBA qui nous accordé une interview dans le but de detailler les missions et aux objectifs de cette administration nouvellement créée.

 

Congo Digital: Bonjour, pouvez-vous  vous présenter s’il vous plait?

 

Guy Roland NTSIMBA, juriste de formation, titulaire d’un master en cyberespace africain. J’ai rejoint le ministère des postes et télécommunications en janvier 2008, où j’ai occupé successivement les fonctions de conseiller administratif et juridique, de conseiller aux nouvelles technologies de l’information et de communication et du directeur des nouvelles technologies. C’est à la faveur de la création de la direction générale du développement de l’économie numérique que le Conseil des ministres du 05 avril 2018 a choisi son choix de personne à présider de cette nouvelle structure.

 

Congo Digital: Quel sentiment avez-vous en devenant le 1 er directeur général de cette administration nouvellement crée?

 

GRN:  Je tiens d’abord à exprimer toute ma gratitude à Son Excellence, Monsieur le Président de la République et l’ensemble des membres du Gouvernement pour la confiance qu’ils ont bien voulu placer en ma personne.

Tout en considérant cette nomination comme une fierté, je dois vous assurer, que je mesure la responsabilité qui est la mienne dans la matérialisation de la volonté du Gouvernement, à savoir : arrimer le Congo au développement de l’économie numérique. Comme vous pouvez le constater, les défis à relever sont énormes.

Il me revient donc d’organiser et d’animer cette nouvelle structure afin qu’elle joue pleinement sa partition dans l’éclosion numérique dans notre pays.

 

Congo Digital: Quelles sont les missions qui vous sont confiées dans cette direction?

 

GRN:  Les  missions qui nous sont assignées découlent du décret n°2018-112 du 21 mars 2018 portant attributions et organisation de la Direction Générale du Développement de l’Economie Numérique. Au nombre desquelles :

  • l’élaboration et la mise en œuvre de la politique nationale du Développement de l’Economie Numérique au Congo ;
  • la promotion de la gouvernance de l’internet ;
  • la valorisation de notre patrimoine virtuel ;
  • la création et le développement des entreprises numériques et le développement des incubateurs d’entreprises…

 

 

Congo Digital: Pourquoi le gouvernement a-t-il pensé à une telle administration dans ce secteur?

 

GRN:  Je pense que cela relève du choix stratégique du ministère qui a souhaité promouvoir le numérique grâce à une autre structure que celle qui existe dans le secteur. La Direction Générale du Développement de l’Economie Numérique a été instituée dans le but de matérialiser la vision du Président de la République, telle que définie dans son projet de société à savoir : « arrimer le Congo au développement de l’économie numérique ».

 

 

Congo Digital: Quelle est l’importance de  l’économie numérique au Congo?

 

GRN: L’économie numérique aujourd’hui est considérée comme un vecteur d’accélération de croissance. Mais au Congo, ce secteur est au début de son développement. Nous pensons qu’il y a des secteurs qui peuvent aujourd’hui constituer les maillons du développement accéléré de cette nouvelle économie : les télécommunications, les finances en particulier les banques, la santé, le tourisme, le commerce et l’éducation. Si nous pouvons nous appuyer sur ces différents secteurs de l’économie, nous pourrons très vite promouvoir l’économie numérique, grâce notamment au développement des transactions électroniques. Aussi, nous allons créer les conditions pour inciter les congolais à intégrer la culture de paiement électronique dans leurs transactions commerciales.

 

Congo Digital: Quels sont les objectifs que vous comptez atteindre avec les jeunes startupers au Congo?

 

GRN: Il faut considérer les startups comme des acteurs indispensables au développement de l’économie numérique. En date du 27 décembre 2019, nous avons organisé une réunion afin d’évoquer les questions qui minent leur développement, notamment le cadre juridique, le statut de startup et la prise en compte des API chez les opérateurs de téléphonie mobile.

Il s’en est suivi une autre réunion en date du 17 janvier 2019 entre les startups, les intégrateurs et les opérateurs. La bonne nouvelle porte sur le fait que les opérateurs ont accepté de mettre sur la table les conditions à remplir pour accéder à sa plate forme.

Les discussions se poursuivront afin de donner la chance à nos jeunes innovants de développer et commercialiser leurs produits et service.

 

Congo Digital: Auriez-vous quelques conseils à prodiguer aux jeunes qui possèdent les startups au Congo ? si oui, alors énoncez-les.

 

GRN: Je leur demande simplement de se rapprocher de la DGDEN  pour qu’ensemble, nous bâtissions une stratégie solide qui devrait nous conduire vers le développement de l’économie numérique au Congo.

.

 

Congo Digital:  Comment voyez-vous l’écosystème numérique au Congo dans 5 ans?

 

GRN:  Dans les cinq (05) prochaines années, l’écosystème numérique doit être le véritable moteur de l’économie et un réel vecteur de croissance et pourvoyeur d’emplois. Nous en avons les atouts. D’ailleurs, le Gouvernement a pris en compte la dimension numérique dans la loi de finances 2019. Il s’agit de la redevance sur les transactions financières électroniques, la dématérialisation de paiement des factures et le timbre fiscal.

Je reste optimiste sur l’avenir du numérique dans notre pays.

 

Congo Digital : Pour clore notre interview, un mot pour Congo digital qui est le 1er media des TIC au Congo

 

GRN:  Je vous remercie vivement pour l’opportunité que vous me donner pour parler de la DGDEN en particulier et du numérique, en général. Je saisis cette occasion pour vous exhorter à poursuivre l’œuvre qui consiste à mettre à la disposition du public toutes les informations relative au secteur du numérique vous.

 

Interview réalisée par Restra Poaty pour Congo Digital

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

CONGO-BRAZZA : le SYSPACE, une plateforme pour numériser les recettes pétrolières .

(Congo Digital) – lancé le 4 février 2019 à Brazzaville, le système de paiement des créances de l’Etat (SYSPACE) est une plateforme qui vient désormais numériser les recettes pétrolières au Congo . C’est en présence du ministre des finances et du budget , Calixte NGANONGO ainsi que son homologue des […]
Share via
Copy link
Powered by Social Snap