Hub de paiement digital : Un projet qui veut contribuer à l’amélioration des recettes de l’état congolais.

admin3686

(Congo Digital) – D’après la loi finance 2019, 1 % des revenus de commission des transactions en monnaie électronique doit revenir à l’Etat. C’était l’une des raisons de la réunion technique sur les modalités de mise en place du projet hub de paiement digital. Une réunion qui s’est tenue sous la tutelle du ministre en charge des postes, télécommunications et de l’économie numérique, Léon Juste IBOMBO.

Avec pour objectif de ravitailler les caisses de l’Etat, le gouvernement congolais compte mettre en place le projet Hub de paiement digital. Un projet qui consiste à collecter automatiquement les recettes liées aux transactions électroniques et contrôler les flux pour empêcher les operateurs de présenter les faux chiffres d’affaires. De plus, ce projet favorisera aussi l’interconnexion des institutions financières, de crédits  et micro-finances.

Il sera désormais obligé aux grandes , petites et moyennes entreprises qui effectuent les opérations de transactions financières de réserver une commission de 1% à l’Etat pour mettre en application la loi de finances 2019 . Selon le ministère des postes, télécommunications et de l’économie numérique, trente-quatre milliards de FCFA en trois ans, soit un peu plus de onze milliards par an, que l’Etat pourrait encaisser afin de contribuer dans son budget.

Pour le ministre des postes, télécommunications et de l’économie numérique, Léon Juste IBOMBO, il est important au comité technique interministériel de veiller pour la réussite de ce projet. « Ceci révèle l’importance non seulement du projet, mais aussi et surtout du comité technique interministériel qui doit veiller à sa réussite »  a précisé le ministre.

Par ailleurs, ce sont les  entreprises qui éditent ces logiciels et applications destinés aux banques et services financiers .Un comité dirigé par Léon Juste IBOMBO  a été mis en place pour suivre et évaluer le projet Hub de paiement digital, d’examiner le rapport mensuel élaboré par les sociétés précitées sur la redevance prélevée et réservée à l’Etat et examiner les difficultés du projet pendant son déploiement et bien d’autres.

Rappelons que le comité technique interministériel a été mis en place par la note n°0006/MPTEN-CAB/19. C’est la congolaise de Bank qui assurera la conciliation des redevances récoltées par le projet Hub de paiement digital. Il est composé des représentants du ministère des finances, de l’Agence de régulation des postes et des communications électroniques, de la direction générale du développement de l’économie numérique, du groupement de sociétés congolo-indiennes Fss-Exact-It.

Restra POATY pour Congo Digital

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Mali: vers l’ouverture de cases wi-fi pour les écoles maternelles et une université virtuelle

Pour l’année 2019, l’Agence de gestion du fonds d’accès universel (AGEFAU) a prévu la construction de cases wi-fi destinées aux écoles maternelles et fondamentales,  ainsi que l’ouverture d’une université virtuelle. Ces projets, le ministre de l’Economie numérique et de la Communication, Arouna Modibo Touré (photo), estime qu’ils  contribueront à combattre […]
Share via
Copy link
Powered by Social Snap