Startup: TINDA, un service de livraison au dernier kilomètre

Restra Poaty

( Congo – Digital) – Avec plus de 85 million d’habitants que compte la République démocratique du Congo, le marché du commerce en ligne ou e-commerce devient très florissant. Ce secteur touche plus de 18 millions de potentiels clients vivants dans les grandes villes du Congo. D’où Tinda se donne pour mission de livrer les courriers et colis au <<dernier kilomètre>>.

Selon son fondateur Bonny Maya (photo),  Tinda vient faciliter le business des e-commerçants qui possèdent des boutiques physiques ou en ligne et qui ne savent pas comment faire la livraison après la vente des produits en ligne. Désormais avec Tinda, plus de 100.000 vendeurs en ligne en République démocratique du Congo, peuvent utiliser la solution Tinda pour la livraison des produits vendus sans être possesseurs d’un site internet. Les contraintes liées aux adresses mal référencées, aux incompréhensions d’itinéraire, aux heures de disponibilité de vos clients, aux embouteillages et autres tracasseries ne seront plus en chemin des commerçants.

Comment fonctionne TINDA,

Après avoir effectué des ventes en ligne sur les différentes plateformes comme facebook( page ou groupe), whatsapp business et autres, la startup offre plusieurs moyens de contacts pour les joindre, soit par appel,sms, whatsapp, e-mail ou sur les plateformes qu’utilisent les vendeurs. Colis ou courriers livré, tinda encaisse du cash pour les vendeurs et par la suite, elle envoie le cash de ses vendeurs via les solutions fintech qu’elle utilise.

L’avenir de TINDA en Afrique,

Avec 85% de paiement avec livraison observé en Afrique, la pépite congolaise saisi l’occasion d’imposer sa marque en livrant après 4h ou plus après la vente. Un aspect simple que veut utiliser la startup congolaise qui souhaite devenir un géant dans la livraison.
<< …Nous voulons devenir le premier service de livraison de dernier kilomètre à Kinshasa, Congo Brazzaville et au Gabon(…)>>, a rappelé Bonny Maya lors de notre passage à afrobytes 2019 qui s’est déroulé à Paris à la station.

Rappelons que Tinda était dans la délégation qui avait représenté valablement la République démocratique du Congo dans deux grands événements de la technologie et de l’innovation dont afrobytes et Vivatech 2019 à Paris.

Restra Poaty pour Congo Digital

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Salon VivaTech 2019 : l’Afrique francophone était à l’honneur

(Congo – Digital) – Paris, la capitale française a accueillis du 16 au 19 mai dernier l’un des plus grands rendez-vous mondiaux du numérique, Viva Tech. Plusieurs Start-up venus de l’Afrique francophone ont dignement représenté le continent pendant ce programme annuel. En commençant par les services de  mobile money pour les […]
Share via
Copy link
Powered by Social Snap