Alain EKAMBI: << Whatsapp africain >> est un slogan de journaliste, Nous on préfère << Dikalo africain >>

Restra Poaty

( Congo – Digital l) – Né à Doula au Cameroun, Alain Ekambi est un jeune entrepreneur qui veut conquerir le monde avec sa plateforme de messagerie plus privé. baptisée au nom de << Dikalo>>, ce denier veut se positionner comme un leader de la communication en Afrique. Contrairement à Whatsapp, il n’est pas nécessaire sur Dikalo de posséder un numéro de téléphone pour démarrer une conversation. Il suffit donc d’un identifiant choisi au moment de la création du compte, même sans carte SIM, pour démarrer à communiquer. C’est ainsi que nous sommes allé à sa rencontre pour savoir un peu plus sur Dikalo.

Où avez-vous eu l’idée de mettre en place cette plateforme ?

L’ idée m’est venue lors d’ un voyage. J’avais rencontré une personne intéressante. Au moment de nous séparer je me suis rendu compte qu’ il n’existait pas un moyen de rester en contact avec la personne sans lui divulguer des informations privées (Numéro de phone, Identifiant dans les réseaux sociaux). Alors l’ idée de créer une messagerie qui n’exige pas d information privée est née.

Plus tard dans mes recherche je me suis rendu compte qu’ en Afrique bien que nous ayons plus de 500 million de personnes en ligne il n’existe aucune plateforme locale avec seulement 1 million d’abonneés. J’ai alors décidé de combiner les 2 idées : Une plateforme focus sur l’ Afrique sur laquelle on a pas besoin de divulguer des informations privées pour communiquer : Dikalo était né!

<< Dikalo >> existe Depuis combien de temps ?

Notre lancement officiel était en Janvier 2018. Avant nous avons eu des phases de tests.

Continuer la suite de l’entretien en téléchargeant le magazine ci-dessous  (cliquez sur la couverture pour télécharger)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Paiement mobile : 387,3 milliards F.CFA de transactions financières en cinq mois au Congo Brazza

[Digital Business Africa] – Le Congo Brazza enregistre une forte pénétration du service mobile money. Au mois de mai 2019, le pays compte 4,9 millions d’abonnés enregistrés aux deux services de paiement mobile (MTN Mobile Money et Airtel Money). Soit un taux de pénétration de 96,8%. Entre avril et mai 2019 par exemple, l’Arpce a […]
Share via
Copy link
Powered by Social Snap