Congo – Brazza: La loi sur la protection des données personnelles a été adoptée par les députés

(Congo-Digital) – Approuvée déjà en en conseil des ministres et Annoncée par le ministre des postes, télécommunications et de l’économie numérique, Léon Juste Ibombo lors des différentes activités liées au numérique. La loi portant protection des données personnelles et le projet de création de l’agence nationale de sécurité des systèmes d’information (ANSSI), ont été adoptées par les députés, a signifié le 30 juillet à Brazzaville, Bersol Exaucé Ngambili, rapporteur de la commission juridique de l’Assemblée Nationale. Ces lois viennent garantir la sécurité des usagers des réseaux sociaux.

Le Congo compte depuis toujours sécuriser son cyberespace, afin de protéger les utilisateurs du net des menaces auxquelles ils sont exposés. « Cette loi sur la protection des données à caractère personnel est un défi afin de doter le pays des outils juridiques qui garantira la sécurité des usagers des réseaux sociaux et prévoit les sanctions que doivent encourir les éventuels coupables » à rappeler Bersol Exaucé Ngambili lors de plénière de l’assemblée nationale.

Hors mis ce projet de loi, l’Assemblée Nationale a également adopté la création de l’agence nationale de sécurité des systèmes d’information (ANSSI). Un organe qui permettra de réduire la vulnérabilité des systèmes d’information, d’appliquer la loi sur la protection contre la cybercriminalité, de booster l’économie numérique et sécuriser les données personnelles. Car la création de cette agence intervient avant la construction prochain du data center sur le plan.

Voici donc quelques exemples de données à caractère personnel.

  • Un nom, un prénom, une photo, sont des données à caractère personnel que l’on trouve par exemple sur des badges d’accès au sein de votre entreprise.
  • Une adresse mail qui peut être utilisée sur un simple moteur de recherche pour retrouver la personne concernée.
    Avez-vous déjà essayé de taper votre adresse email dans le champ de recherche de Google ?
  • Un numéro de téléphone. il suffit d’un annuaire téléphonique pour retrouver les informations sur le citoyen européen.
  • Un CV, une candidature, que vous recevez tous les jours par la poste. Si vous les laissez traîner dans votre bureau ou sur le comptoir de votre magasin, ce sont des données directement accessibles à tous.
  • Une fiche de paye d’un employé contient énormément de données à caractère personnel.
  • Votre carnet d’adresse professionnel, même si le nom d’une entreprise n’est pas une donnée à caractère personnel, la fiche d’un client dans votre base de données contient toujours le nom d’un commercial ou d’un directeur.
  • Des images de vidéosurveillance.
    Sachez que toutes les images enregistrées par les caméras de vidéosurveillance implantées dans votre entreprise sont des données à caractère personnel. Elles sont soumises au règlement général sur la protection des données, et doivent être protégées au même titre que les informations personnelles de vos employés.
  • Un numéro de sécurité sociale de patient par exemple, pourrait donner accès à un dossier médical. Dans ce cas on parle de données très sensibles.
  • Une plaque d’immatriculation qui permet de remonter au nom et à l’adresse du titulaire de la carte grise.
  • Une adresse IP, que l’on enregistre sur les serveurs lors de la connexion de votre site internet. Cette donnée permet de remonter jusqu’à l’adresse de l’utilisateur en passant par le fichier de l’opérateur.

Cette petite liste non exhaustive regroupe quelques exemples de données à caractère personnel, mais il y en a encore beaucoup d’autres…

Congo Digital

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *