16 avril 2021

Congo-Brazza : La Fintech au centre des échanges entre Alex Holmes, PDG de MoneyGram et Léon Juste Ibombo

(Congo Digital) – En séjour de travail au Congo-Brazzaville, Alex Holmes, président directeur de la société américaine Moneygram,  a tenu à solidifier et rentabiliser les relations qui lient sa société et différents partenaires locaux. La technologie financière étant un secteur en perpétuelle évolution, c’est sur cette base, que le président de la société américaine, Alex Holmes a placé la Fintech au centre de leurs échanges avec Léon Juste Ibombo, ministre des Postes, Télécommunications et de l’Economie numérique, lors de leur entretien.

                            
Pour Alex Holmes, entre le Congo et Moneygram, c’est un excellent partenariat de plus de 15ans grâce à  Sikar finance et la Poste office. Le Congo étant un marché important pour Moneygram, à cette occasion, il a tenu à évaluer les opportunités de la Fintech avec son hôte. « Dans la stratégie nationale de l’économie numérique, la Fintech est un domaine important pour le ministre, c’était une occasion exceptionnelle d’en parler directement avec lui », a déclaré en substance, le président de la société américaine. Il sied de rappeler que, dans  les grands axes de la stratégie nationale de l’économie numérique, notamment avec le e-business, la priorité est de promouvoir le secteur privé à travers les transactions électroniques.

Faisant état des perspectives de cette coopération, le ministre Léon Juste Ibombo a manifesté l’espoir du gouvernement dans la vitalité de ce partenariat qui intègrent les grands axes de la stratégie nationale de l’économie numérique. Selon lui, les perspectives, c’est de renforcer la coopération que le Congo entretient avec Moneygram à travers Sikar finance et de voir les partenariats dans le cadre de la Fintech, mais aussi de pouvoir examiner les partenariats dans le même cadre.

« La stratégie nationale de l’économie numérique donne la priorité aux partenariats publics-privés, mais aussi de pouvoir présenter aux populations de produits digitaux innovants à l’instar du e-business et du e-citoyen. Moneygram est prêt à accompagner le gouvernement à présenter les produits qui profitent aux populations. Le Congo est un grand marché qui tient à Moneygram », a déclaré le ministre.

 Lionel NDJIMBI pour Congo Digital

Partagez