Congo-Brazza : Les ateliers e-journalisme mettent en lumière les enjeux de la presse en ligne

Lionel Ndjimbi

(Congo-Digital)- Tenue sous le thème « La pratique du journalisme à l’ère du numérique », ce 30 Septembre, à Brazzaville, la première édition des ateliers e-journalisme ont permis de mettre en lumière les enjeux de la presse en ligne. Initié par Mikhael Gatsé, dans le but de former, sensibiliser, et renforcer les capacités des journalistes, et tous ceux désirants faire carrière dans la presse, cette première édition qui s’est déroulée dans l’enceinte du campus numérique de l’Université Marien Ngouabi, a connu la présence de Philippe Mvouo, président du Conseil supérieur de la liberté de communication, comme hôte.

Le numérique étant transversal, les participants à cet événement ont été appelés par les formateurs à maîtriser les enjeux de la presse en ligne qui est maintenant une nouvelle forme de communication qui s’installe en force dans le monde de l’information congolaise. Ainsi, conscient des opportunités qu’offrent la révolution numérique, le public hétérogène qui a su se déplacer a profité de ces ateliers pour arrimer leur expérience aux exigences des technologies de l’information et de la communication (TIC), tout en mettant en pratique l’éthique et la déontologie professionnelle.

Pour le Dr. Antonin Idriss Bossoto, l’un des formateurs, « depuis une vingtaine d’années, le journalisme en ligne s’est imposé comme une pratique journalistique à part entière, proposant un contenu différent des médias traditionnels, qui ne sont autres que la radio, la télévision et la presse écrite. Il répond en temps réel aux besoins d’une catégorie socio-professionnelle très déterminée et à la possibilité de mettre à jour son article, de faire évoluer son contenu en fonction de la variation de l’actualité, en adoptant son écriture aux usagers du web », a-t-il édifié.

Dans le même contexte, Bienvenu Boudimbou, professeur à la Faculté des lettres et des sciences humaines, souligne : « Quand on parle du e-journalisme, nous ne voyons pas seulement ceux qui travaillent sur les textes écrits. Il va falloir y intégrer d’autres dimensions notamment le son à la radio, le web tv, ainsi que des nouvelles évolutions qui existent dans la manière d’aborder l’information quel que soit le secteur d’activité grâce aux supports qui sont nombreux aujourd’hui et les formats sont en perpétuelle création. Nous devons donc nous y adapter ».

Au sortir de ces ateliers, les participants n’ont pas manqué de réaction. « Aujourd’hui, avec la révolution numérique, on ne peut plus attendre d’acheter un journal pour lire un article sur une activité qui est déjà passée ou d’attendre le journal de 20h sur une chaine télé pendant que l’information a été diffusée instantanément sur les réseaux sociaux. Nous qui sommes appelés à être des journalistes professionnels devons user de ces plateformes numériques car le monde a évolué », a déclaré un participant.

Notons que parmi les autres formateurs, il y’a Elwin Gomo et Koussiama Gouadi qui ont respectivement abordé les points : « outils et les stratégies de présence en ligne » et « du rôle que revêt la propriété intellectuelle ».

 

Ecrit par Lionel NDJIMBI pour Congo Digital

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Congo-Brazza : Le système intégré de gestion des finances publiques (Sigfip), bientôt lancé

Congo Digital- Réuni à l’issue de la 11e session, le comité de pilotage des projets de la réforme du système de l’information, a annoncé que le système intégré de gestion des finances publiques (Sigfip), sera bientôt lancé. C’est ce qui est sortie de cette session présidée par Calixte Nganongo, ministre […]
Share via
Copy link
Powered by Social Snap