Actu-Web : La BDEAC favorable à la création d’un fonds d’investissement communautaire pour startups

Lionel Ndjimbi

(Congo-Digital)- C’est à l’issue de la trente-cinquième session du comité intergouvernemental d’experts (CIE) de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (CEA), qui s’est tenu le 27 Septembre 2019 à Malabo, en Guinée équatoriale, que la BDEAC a montré une position favorable à la création d’un fonds d’investissement communautaire pour startups. L’institut financière a fait savoir sa position pour vulgariser et promouvoir le numérique aux pays de l’Afrique Centrale afin de mieux s’arrimer à l’économie numérique.

« La BDEAC recommande et fait appel aux Etats de la CEEAC pour la création d’un fonds d’investissement communautaire pour soutenir les startups de la sous-région », a indiqué le communiqué final de la trente cinquième session du comité intergouvernemental d’experts (CIE) de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (CEA).

L’économie numérique devenant à la fois indispensable et incontournable au développement économique des nations, la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale a soumis cette suggestion, suite à un constat que révèle la pénibilité des petites et moyennes entreprises à mobiliser des ressources adaptées à la création et au développement des startups, qui est l’un des principaux piliers de la numérisation et de la diversification économique.

C’est dans ce contexte que, les experts venus des administrations publiques, des institutions régionales et sous régionales, du privé, des universités et centres de recherches représentant la CEEAC ont également formulé des suggestions au sujet de l’accélération de la diversification économique à travers l’économie numérique.

Ils ont demandé aux Etats de l’Afrique centrale, que l’économie numérique soit intégrée dans leurs visions et stratégies nationales de développement, en s’assurant une cohérence avec le reste des politiques macroéconomiques et sectorielles. De même, ils ont souhaité la mise en œuvre, dans les meilleurs délais, de la Déclaration de Brazzaville de 2016, portant institution d’un roaming sous régional en associant notamment la CEA et l’UIT. La création d’un hub technologique numérique sous régional figurait également parmi les suggestions.

Notons que, Brazzaville abritera la trente-sixième session du CEI et de la CEA.

 

 

Ecrit par Lionel NDJIMBI pour Congo Digital

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Congo-Brazza : La 10e édition de JCertif met un accent particulier sur l’utilisation de la monnaie électronique

(Congo-Digital)- Tenue du 03 au 05 Octobre à Brazzaville, la 10e édition de JCertif a mis un accent particulier sur l’utilisation de la monnaie électronique. Cette édition a permis aux experts et acteurs du numérique de mettre en lumière les opportunités liées à la FinTech, à l’heure où on parle […]
Share via
Copy link
Powered by Social Snap