Congo-Brazza : Mise au point sur l’état d’avancement du projet CAB entre le Congo et la BAD

Lionel Ndjimbi

(Congo-Digital)- L’entretien s’est tenu le 04 Novembre 2019, entre Léon Juste Ibombo, ministre des postes, télécommunications et de l’économie numérique et Antoine Marie Sié Tioye, économiste résident de la Banque Africaine de Développement en République du Congo, pour faire une mise au point sur l’état d’avancement du projet CAB. Lors de leur entretien, les deux hommes ont manifesté un grand intérêt de conduire ce projet jusqu’à échéance.

Encore en phase d’exécution, l’interconnexion entre le Congo et la Centrafrique, en sous-fluviale, et entre le Cameroun, en routier avance normalement. Un projet qui contribuera à l’arrimage du Congo au développement de l’économie numérique.

Pour Antoine Marie Sié Tioye, économiste résident de l’institution financière au Congo, la coopération entre le Congo et la RCA favorise en quelque sorte la bonne progression des travaux. « Il y a eu une bonne collaboration entre le Congo et la RCA. Ce qui nous a permis d’avancer de ce côté », a-t-il martelé. Avant d’ajouter, qu’en direction du Cameroun les travaux sont en réalisation

Les deux hommes ont passé en revue le niveau d’exécution du projet CAB, dans son volet interconnexion fibre optique entre la république du Congo, la république Centrafricaine et le Cameroun. Une initiative qui va contribuer à la diversification de l’économie congolaise grâce à l’augmentation sensible des recettes fiscales et la réduction considérable du coût de transactions économiques et sociales.

« Il fallait en parler encore avec le ministre, pour avancer un certain nombre de choses et s’assurer de la bonne exécution du projet », a poursuivi Antoine Marie Sié Tioye.

Par ailleurs, en sa qualité d’économiste, le représentant de la Banque africaine de développement au Congo apporte son expertise pour l’analyse des politiques de développement et la mise en place des reformes. Il joue aussi un rôle important de conseillé auprès du gouverneur de la BAD et des autorités congolaises.

Rappelons que ce projet est soutenu par la Banque mondiale à hauteur de huit milliards francs CFA.

 

 

Ecrit par Lionel NDJIMBI pour Congo Digital

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Le Bénin dote ses écoles primaires et secondaires publiques de 24 salles multimédias

La Ministre du numérique et de la digitalisation Aurélie Adam Soulé Zoumarou a procédé mardi 05 novembre, au Collège d’enseignement général n°1 d’Allada, centre pilote, à la mise en service de 24 classes intelligentes, au profit des écoles publiques béninoises. Les 12 départements du Bénin bénéficie de 2 salles multimédias […]
Share via
Copy link
Powered by Social Snap