Congo-Brazza : Le lancement de la phase test de la 5G prévue pour le 24 Décembre 2019

Lionel Ndjimbi

(Congo-Digital)- C’est dans une déclaration publiée le 25 novembre 2019, que  Léon Juste Ibombo, ministre des postes, télécommunications et de l’économie numérique, a annoncé le lancement de la phase test de la 5G pour le 24 Décembre 2019. Cette phase d’expérimentation fait suite à l’engagement que fait preuve le Congo-Brazzaville  pour le développement inclusif et durable des Télécommunications et TIC dans tout le territoire.

Le lancement de cette phase de pilotage du réseau 5G comprendra une série de tests techniques et l’analyse des opportunités, et se fera en présence d’une délégation de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (CEA) et de l’Union internationale des télécommunications (UIT).

Ces tests seront exécutés en étroite collaboration avec le gouvernement, les opérateurs de télécommunications locaux, l’Autorité de Régulation des télécommunications à savoir l’ARPCE, ainsi que les acteurs du secteur privé afin de saisir les nouvelles opportunités émergentes offertes par la 5G. Ces tests permettront aussi au gouvernement et à l’ARPCE de prendre toutes les dispositions nécessaires pour la disponibilité et une attribution efficace des bandes de fréquences 5G prenant en compte les projets de déploiement techniques et commerciaux.

 Le patron des télécoms congolais,  s’est félicité du choix du Congo pour le lancement de la phase expérimentale de la 5G et a indiqué que le succès de celle-ci pourra servir d’exemple à d’autres pays du continent.

Et a invité les sociétés de téléphonie mobile à voir dans la 5G, une opportunité pour elles, de développer leurs activités. Car selon lui, de nouveaux services à forte valeur ajoutée seront introduits sur le marché ; ce sera également l’opportunité d’investir sur de nouveaux segments, d’améliorer leurs rendements financiers.

 « Pour l’administration publique, la 5G devrait permettre d’accélérer le développement des applications nécessaires à l’e-administration et avoir un impact certain dans les domaines tels que l’e-visa, l’e-taxe, l’e-douane, mais aussi l’e-justice, l’e-santé… », a souligné Léon Juste Ibombo.

Rappelons que ce projet relève de la politique d’appui de la CEA aux efforts des Etats membres pour tirer profit de la révolution numérique aux fins de leur transformation économique.

 

 

Ecrit par LIONEL NDJIMBI pour Congo Digital

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

RDC : La société Varioedge France Sarl se positionne dans la liste des prétendants qui veulent accompagner le pays au développement du numérique

(Congo-Digital)- La société Varioedge France Sarl, filiale de la société polonaise Varioedge se positionne dans la liste des prétendants qui veulent accompagner le pays au développement du numérique. Elle a manifesté son intérêt au cours d’une audience accordée à une délégation de l’entreprise conduite par son responsable d’affaires, Jordan Sosin, […]
Share via
Copy link
Powered by Social Snap