l’UIT et de l’OMS : Exploiter les technologies de l’information pour venir à bout de la COVID-19

Restra Poaty

L’Organisation mondiale de la Santé et l’Union internationale des télécommunications (UIT), avec le soutien de l’UNICEF, sont prêtes à collaborer avec des entreprises de télécommunication pour envoyer directement sur les téléphones portables des SMS contenant des informations sanitaires vitales afin de protéger les populations de la COVID-19. Ces SMS parviendront à des milliards de personnes qui ne peuvent pas se connecter à Internet pour y chercher des informations.

La technologie doit, plus que jamais, permettre à chacun d’accéder aux informations dont il a besoin. Cette collaboration débutera dans la région Asie-Pacifique avant d’être étendue au monde entier. Il s’agit de communiquer à toute personne, quel que soit son niveau de connectivité, des messages sanitaires vitaux. On estime que 3,6 milliards de personnes ne disposent d’aucune connexion. Elles vivent pour la plupart dans des pays à revenu faible, où à peine deux personnes sur dix en moyenne ont accès à Internet.

L’UIT et l’OMS appellent toutes les entreprises de télécommunication dans le monde à participer à cette initiative afin que les technologies de la communication servent à sauver des vies face à la COVID-19. Cette initiative s’appuie sur les efforts actuellement déployés pour diffuser des messages sanitaires dans le cadre de l’Initiative BeHealthy BeMobile de l’OMS et de l’UIT.

La pandémie de maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) est la première pandémie de l’histoire humaine dans le cadre de laquelle les technologies et les réseaux sociaux sont utilisés à très grande échelle pour que les personnes restent en sécurité, productives et connectées sans être physiquement en contact.

Les soignants ont recours à la télémédecine pour poser des diagnostics tandis que les hôpitaux ont besoin d’être connectés pour coordonner et trier les patients. Il est essentiel que les réseaux et les services de communication soient résilients et fiables alors que davantage de pays, d’entreprises et de personnes se tournent vers les technologies numériques pour faire face aux conséquences de la COVID-19.

Fortes de leur longue collaboration, l’UIT et l’OMS sont déterminées à trouver et à appliquer à l’échelle voulue, dans le domaine de la santé, les meilleures solutions numériques fondées sur des bases factuelles et à exploiter des technologies d’avant‑garde, comme l’intelligence artificielle et les big data pour que les flambées soient diagnostiquées, endiguées et prédites mieux et plus vite.


L’Organisation mondiale de la Santé

L’Organisation mondiale de la Santé assure un rôle de chef de file mondial dans le domaine de la santé publique au sein du système des Nations Unies. Fondée en 1948, l’OMS compte 194 États Membres dans six Régions et plus de 150 bureaux. Sa mission consiste à promouvoir la santé, à préserver la sécurité mondiale et à servir les populations vulnérables. Pour la période 2019-2023, elle a comme objectifs qu’un milliard de personnes supplémentaires bénéficient de la couverture sanitaire universelle, qu’un milliard de personnes supplémentaires soient mieux protégées face aux situations d’urgence sanitaire et qu’un milliard de personnes supplémentaires bénéficient d’un meilleur état de santé et d’un plus grand bien-être.

Pour obtenir des informations actualisées sur la COVID-19 et des conseils de santé publique afin de vous protéger du coronavirus, consultez le site Web de l’OMS à l’adresse www.who.intet suivez l’OMS sur Twitter, Facebook, Instagram, LinkedIn, TikTokPinterest, Snapchat et YouTube.

L’Union internationale des télécommunications (UIT)

L’UIT est l’institution spécialisée des Nations Unies pour les technologies de l’information et de la communication (TIC). Elle favorise l’innovation dans ce domaine avec ses 193 États Membres et plus de 900 entreprises, universités et organisations internationales et régionales également membres. Fondée il y a plus de 150 ans, en 1865, l’UIT est chargée de coordonner, au niveau mondial, l’utilisation partagée du spectre des fréquences radioélectriques, de favoriser la coopération internationale pour l’attribution des orbites de satellite, d’améliorer l’infrastructure de communication dans les pays en développement et d’élaborer, à l’échelle mondiale, les normes techniques qui assurent l’interconnexion harmonieuse d’un large éventail de systèmes de communication. Pour plus d’informations, consulter le site Web de l’UIT à l’adresse www.uit.int.

Source : OMS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

RDC : Les entrepreneurs congolais accompagneront les start-ups prometteuses à travers le pays

Le réseau international Congo Business Network a tenu avec grand succès une Session Stratégique sur l’Accompagnement de Start-ups sur Cisco WebEx le 16 avril 2020 à 16h00 de Kinshasa. Quelques membres du réseau et les invités qui ont part pris à cette rencontre d’affaires sont les suivants : Noel K. […]
Share via
Copy link
Powered by Social Snap