La transformation numérique de la RDC : Le Chef de l’Etat appelle à un changement de paradigme

Restra Poaty

Costume bleu, voix grave et regard incisif. C’est ainsi qu’est apparu le Président de la République pour le traditionnel exercice du discours à l’occasion de la Fête de l’Indépendance. 

Ce 30 juin est bien évidemment très particulier et l’élévation au rang de Héros national de Joseph Kasa Vubu, annoncée dès l’entame de l’adresse à la Nation, a marqué toute la solennité du moment, plantant ainsi le décor de ce moment historique.

De très nombreux sujets ont été évoqués, parfois sans complaisance. Des événements qui ont marqué l’actualité récente se sont invités à cette prise de parole républicaine, parfois de manière subliminale mais aussi de façon beaucoup plus explicite.

C’est précisément de la sorte  qu’il a évoqué le triste sort de la jeunesse congolaise en rappelant que:
 « Notre pays a failli à son devoir de donner à la jeunesse une perspective crédible autre que de vouloir s’agglutiner au sein des institutions politiques et publiques, comme si leur avenir ne pouvait exister qu’en faisant de la politique. En soixante années, nous avons progressivement laissé notre classe politique se transformer en une sorte de mafia, et nous en avons fait le principal modèle de réussite pour cette jeunesse ».

Le constat est amer et il reflète malheureusement une triste réalité qui n’a que trop duré. Mais pour le Chef de l’Etat, ce n’est pas une fatalité et il va embrayer immédiatement avec une thématique porteuse de tant d’espoirs en particulier pour les plus jeunes générations appelées à rebâtir la RDC.

En effet, le Président affirme dans la foulée « qu’il est temps de changer de paradigme et de créer les conditions qui permettront à nos jeunes de devenir les principaux créateurs de richesses dans notre pays ; cette jeunesse talentueuse, pleine d’énergie et avide de savoir, pour laquelle nous avons engagé le pays dans la transformation digitale, à travers l’ambitieux Plan national du numérique Horizon 2025 ».

La jeunesse congolaise est donc appelée à prendre toutes ses responsabilités dans la transformation digitale de notre pays voulue par le Chef de l’Etat. Notre pays se mettrait ainsi au diapason de toutes les nations modernes qui sont toutes déjà entrées de plain-pied dans l’ère du Numérique.

La communauté « Tech » de la RDC, qui constitue aujourd’hui, dans sa diversité, un écosystème encore fragile mais qui grandit chaque jour, s’est sans nul doute réjouie de cet appel au changement de société. 

Prenant le Chef de l’Etat au mot, les acteurs du secteur du Numérique, et en particulier la jeunesse entrepreneuriale, auront à cœur de rappeler au monde politique l’engagement de créer enfin ces conditions propices à la création de richesses et de valeurs ajoutées. 

L’accélération de la mise en œuvre effective, sur toute l’étendue du territoire, du Plan National du Numérique « Horizon 2025 » sera sans conteste un signal fort envoyé à notre jeunesse pour qu’elle puisse se tourner vers des modèles de réussites plus vertueuses entraînant ainsi tout un pays vers un avenir meilleur et plein de promesses.

Dominique Migisha, conseiller spécial du président de la République en charge du numérique

Source : 7sur7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

MTN Congo, avec Ayoba, fournit gratuitement des connexions et des informations vitales sur la COVID-19

( MTN Congo) – La propagation de la COVID-19 a touché toutes les régions d’Afrique. Les restrictions imposées par les gouvernements pour limiter la propagation du virus ont fait que de nombreuses personnes se soient senties isolées de leurs amis, familles et collègues. Mais les Africains se tournent de plus […]
Share via
Copy link
Powered by Social Snap