16 juin 2021

RD Congo: un système électronique pour combattre les téléphones contrefaits

Les autorités de la RD Congo pourraient bientôt opposer une résistance efficace à la prolifération des téléphones contrefaits dans le pays. Un système électronique destiné à cette mission est actuellement en gestation selon le régulateur télécoms. Il aidera également à combattre le vol de téléphones.

Christian Katende, le président de l’Autorité de régulation des postes et télécommunications du Congo (ARPTC), a dévoilé l’intention des autorités de lancer un système électronique pour combattre les téléphones contrefaits. L’information a été révélée le 7 juillet 2020, lors d’une séance de travail avec le ministre des Postes, Télécommunications et nouvelles Technologies de l’information et de la communication, Augustin Kibassa Maliba (photo). 

Au terme de la réunion de travail à laquelle ont pris part les opérateurs télécoms, le patron du régulateur télécoms a donné plus d’informations sur le système électronique. Il a indiqué qu’au-delà de combattre les téléphones contrefaits, la solution électronique qui sera implémentée au plus tard en septembre prochain contribuera également à protéger les utilisateurs du vol de téléphones mobiles, de fraude au téléphone, de clonage de téléphone mobile.

Les téléphones contrefaits représentent un sérieux danger pour l’économie de la République démocratique du Congo. En 2018, ils ont été à l’origine du retrait du fabricant Samsung du marché. Le groupe sud-coréen, qui reprochait aux autorités locales la prolifération de contrefaçons et l’absence de mesures pour l’endiguer, estimait que la RDC ne respectait pas ainsi les règles du marché auxquelles l’entreprise aspire.

Source : Agenceecofin

Partagez