Le tronçon de fibre optique qui interconnecte le Congo au Gabon est à nouveau opérationnel

Restra Poaty

Le réseau de fibre optique entre les villes congolaises de Pointe-Noire et Mbinda a été réhabilité par Mamb Services. Il rend à nouveau opérationnelle l’interconnexion à haut débit entre le Congo et le Gabon. L’infrastructure, jugée mal construite, avait subi de nombreux actes de vandalisme.

Le tronçon de fibre optique reliant la République du Congo au Gabon est à nouveau opérationnel. Léon Juste Ibombo, le ministre congolais des Postes, des Télécommunications et de l’Economie numérique, s’en est assuré lui-même le 20 juillet 2020, lors de la visite du site du point d’accès de cette infrastructure télécoms remise à neuf par l’entreprise Mamb Services, le nouveau délégataire de service.

Le patron du secteur des télécoms s’est réjoui qu’en six mois, Mamb Services ait réussi à réhabiliter le réseau entre Pointe-Noire et Mbinda, long de plus de 500 km. « Les shelters vandalisés ont été tous remis en état, les coupures du câble de fibre optique ont été réparées sur l’ensemble du réseau, ce qui a permis de rendre la liaison Pointe-Noire – Dolisie exploitable et commercialisable dans un premier temps. Aujourd’hui, une partie du trafic de Congo Télécom est sur ce réseau »,  a déclaré Léon Juste Ibombo.

Mamb Services a repris le contrat de délégation de service public pour la gestion, la commercialisation, l’exploitation et la maintenance du réseau de télécommunication en fibre optique Congo-Gabon après que le ministre a constaté et dénoncé en janvier 2020 de nombreuses négligences dans son déploiement. Il avait évoqué le déploiement de la fibre optique sans gaines de protection, des fouilles construites sans tenir compte des usages, des câbles exposés à l’air libre sans protection qui ont suscité des actes de vandalisme. 

Avec ce tronçon de fibre optique à nouveau opérationnel, le Congo est paré pour répondre aux besoins en connectivité Internet exprimés par sa population, et faire face efficacement aux coupures de connectivité sur les câbles sous-marins internationaux tels que le WACS. 

Source : Agenceecofin 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Marketing Digital : Koyeba Tech veut repositionner la RDC

( Congo Digital ) – On peut définir le marketing comme un moyen d’attirer des clients, il est l’un des principaux éléments de la gestion commerciale et du commerce. L’apport du marketing dans l’entreprise moderne est capital et cela sans conteste, il a été propulsé par des grandes firmes américaines […]
Share via
Copy link
Powered by Social Snap