TDEA : Léon Juste Ibombo vante les avancées infrastructurelles et l’arsenal juridique du cyberespace congolais

Restra Poaty

(Congo Digital) – C’était lors de l’Evènement « Transformation digital des Etats Africains», que le ministre en charge des postes, télécommunications et de l’économie numérique, Léon Juste Ibombo a vanté les avancées infrastructurelles et l’arsenal juridique du cyberespace congolais.

En vue d’assurer la transformation digitale des Etats d’Afrique, il s’est tenu le 07 Aout par visioconférence l’évènement « Transformation digital des Etats Africains», sous le thème «Le numérique, catalyseur de croissance et du développement en Afrique». Une rencontre qui a connu la participation du ministre en charge des télécommunications du Cameroun, du vice-président de la société Huawei, des experts Français et Rwandais.

Prenant la parole à son tour, Léon Juste Ibombo  à faire savoir qu’il faille travailler selon la prescription faite par le Président de la République au Gouvernement. Celle-ci consiste à doter le pays d’infrastructures à fibre optique de haut débit et de dernière génération, afin de lui assurer une couverture nationale en communications électroniques. D’où ce dernier travaille sous l’impulsion Président de la République, M. Denis Sassou-N’Guesso, et son homologue M. Paul Biya, sur le lancement officiel des travaux d’interconnexion en fibre optique entre le Congo et le Cameroun est prévu le 8 août 2020 dans le département de la Sangha.

En outre, le ministre Léon Juste a rappelé aussi que le Congo s’arme juridique pour sécuriser son cyberspace. Ainsi, les conditions juridiques législatives ont été bien actualisées à travers six lois relatives à la cyber législation, dont les textes promulgués portent respectivement sur les transactions électroniques, la protection des données à caractère personnel, la cyber sécurité, la lutte contre la cyber criminalité, la création de l’Agence nationale de sécurité des systèmes d’information et la ratification de la Convention de l’Union africaine (Ua) sur la cyber sécurité  et les données à caractère personnel.

«Donnée pour ratée dans les deux précédentes révolutions mondiales, l’Afrique, qui fascine par ses potentialités humaines jeunes et ses ressources minières, ne devrait pas perdre la révolution numérique», a renchéri le ministre Léon Juste Ibombo.

Rappelons que l’alliance Smart Africa est Fondée en 2013 à Kigali au Rwanda. Il a pour objectif principal de connecter l’Afrique avec l’aide des pays membres afin d’atteindre les Objectifs du développement durable (Odd) et capitaliser les Technologies de l’information et de la communication (Tic). L’alliance Smart Africa compte plus de 30 Etats africains.

Restra Poaty

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Congo Brazza : Les jeunes appelés à innover dans le secteur de l’économie numérique pour développer les états

Le ministre des postes, des télécommunications et de l’économie numérique, M. Léon Juste Ibombo, a invité le 8 Août à Mtam, dans le département de la Sangha, les jeunes à s’insérer dans le secteur de l’économie numérique pour innover et créer des plates-formes et de la valeur ajoutée, afin de […]
Share via
Copy link
Powered by Social Snap