Brazzaville accueille le 8e Salon africain des inventions et des entreprises innovantes

Restra Poaty

En collaboration avec le Gouvernement de la République du Congo, l’OAPI, Organisation africaine de la propriété intellectuelle, organise le 8ème Salon africain de l’invention et de l’innovation technologique (SAIIT), les 15, 16 et 17 octobre au Palais de Congrès de Brazzaville.

(CIO Mag) – Un communiqué de presse parvenu à la rédaction de CIO Mag souligne que « cet événement a pour but de détecter et de faire connaître les meilleurs résultats de recherche -inventions et innovations technologiques susceptibles d’aboutir à la création d’entreprises dans les Etats membres ». Selon l’organisateur du salon, cet évènement permettra également de promouvoir les projets innovants et de nouveaux produits ou services qu’offrent les entreprises.

Cette 8ème édition placée est sous le thème « Propriété Intellectuelle, Innovation et défis sanitaires ». Les inventions et innovations technologiques relevant prioritairement de la santé et des domaines connexes seront évaluées par un jury international afin d’en récompenser les meilleures.

Une vingtaine de pays au rendez-vous

La 8ème édition du SAIIT se déroule autour d’une exposition des meilleures inventions et innovations et d’une conférence-débat de haut niveau sur les solutions endogènes aux défis sanitaires sur le continent, avec la participation d’une vingtaine de pays.

Le SAIIT se tient tous les deux ans, dans l’une des capitales des 17 Etats membres de l’OAPI. L’évènement est placé sous le parrainage du ministre d’État, ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Portefeuille public de la République du Congo. L’OAPI est l’Office intergouvernemental de 17 Etats membres : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, République Centrafricaine Comores, Congo, Côte d’Ivoire, Gabon, Guinée, Guinée Bissau, Guinée Equatoriale, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal, Tchad et Togo.

Chargé de délivrer les titres de propriété industrielle, notamment les brevets d’inventions et les certificats d’enregistrement des marques de produits ou de services, des dessins ou modèle industriels et des obtentions végétales, l’office a aussi vocation à promouvoir l’utilisation stratégique de la propriété intellectuelle à des fins de développement dans les Etats membres.

Source : Cio-mag

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Cameroun : après la taxe sur les téléphones, le téléchargement des applications en ligne de mire

Outre les téléphones, le téléchargement des applications est également visé par la réforme de la collecte numérique des taxes. Soit 200 FCFA pour chaque téléchargement. La résistance des opérateurs et des abonnés à la téléphonie mobile a empêché l’implémentation de la taxe, jeudi, comme prévu. Jeudi 15 octobre 2020, une […]
Share via
Copy link
Powered by Social Snap