Accès à internet limité pour 9/10 enfants en Afrique subsaharienne (Rapport)

Restra Poaty
Group of African children, from Samburu tribe, using laptop in the village, Kenya, East Africa. The Samburu tribe is one of the more dominating tribes of north-central Kenya

Dans le bulletin conjoint intitulé « Combien d’enfants et de jeunes ont accès à Internet chez eux », publié mardi 1er décembre, l’UNICEF et l’Union internationale des télécommunications (UIT) rapportent des inégalités numériques dans le monde alors que 1,3 milliard d’enfants âgés de 3 à 17 ans, en droit de scolarisation, n’ont pas de connexion internet chez eux.

(CIO Mag) – Dans un contexte de distanciation occasionné par la pandémie du coronavirus, il  est de plus en plus question d’e-learning. Pourtant, des jeunes âgés de 15 à 24 ans n’ont pas d’accès aux plateformes d’enseignement à distance, étant donné qu’ils sont 759 millions ou 63% à ne pas avoir Internet à la maison.

Tandis que globalement plus de la moitié, soit 58% des enfants en âge d’être scolarisés vivant au sein des ménages les plus riches, disposent d’une connexion Internet chez eux, contre seulement 16% des enfants des ménages les plus pauvres.

Parmi ces enfants, ceux  d’Afrique subsaharienne et d’Asie du Sud sont les plus touchés avec près de 9 enfants sur 10 sans accès à internet.

Le rapport précise aussi que près de 60% de ces enfants vivant en région urbaine n’a pas Internet à la maison, contre près des trois quarts d’entre eux vivant en milieu rural.

« La même disparité est observée à l’échelle des pays en fonction de leur niveau de revenu. Dans les pays à faible revenu, moins d’un enfant en âge d’être scolarisé sur 20 dispose d’une connexion Internet chez lui, contre près de 9 enfants sur 10 dans les pays à revenu élevé », précise l’ONU.

Gouffre numérique

Plus qu’une fracture numérique, ce « gouffre numérique » commenté par Henrietta Fore la directrice exécutive de l’UNICEF, donne lieu à des schémas malheureux  qu’il importe de solutionner.

Selon elle, cette situation risque de priver « la prochaine génération d’avenir » et « creuser des inégalités ». Il est déjà question de capacité d’usage d’internet limité, de frein à la compétitivité dans l’économie moderne et la privation d’enseignement surtout en ce moment où les établissements sont fermés en raison de la pandémie.

En termes d’inégalités également, il en ressort que les enfants issus de foyers les plus démunis et des zones rurales à plus faible revenu accusent davantage de retard qu’ils n’ont pas la possibilité de rattraper. Leurs zones n’étant pas couvertes par un réseau large bande mobile.

Pour le Secrétaire général de l’UIT, Houlin Zhao, il faut « raccorder les populations rurales à Internet constitue toujours un défi de taille ».

Source : Cio-mag

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Tecno Na niochi : le concours qui vous fait gagner le dernier le tout dernier née de la marque tecno, Camon 16

( Congo Digital ) – Lancé depuis le 16 novembre, la marque tecno s’est associée à la start-up congolaise « Niochi » pour le lancement du concours Tecno Na Niochi » . Un concours qui vous fait gagner au vainqueur de la compétition, le dernier le tout dernier née de la marque tecno […]
Share via
Copy link
Powered by Social Snap