7 décembre 2022

congo digital

l'actualité des TIC et de l'économie numérique

L’ARPCE prend part au Mobile Word Congress, édition 2021

3 min read

(Congo Digital) – Une délégation des cadres de l’Agence de Régulation des Postes et de Communications Électroniques conduite par Louis-Marc SAKALA, Directeur général de l’agence, participe, du 28 juin au 1er juillet 2021, au Mobile Word Congress (MWC) édition 2021, en Espagne à Barcelone.  Cette grande rencontre est organisée par la Global System for Mobile Communications Association (GSMA) ; un consortium de 250 industriels et 850 opérateurs de téléphonie mobile et qui est la combinaison du plus grand salon international de l’industrie du mobile et d’un congrès faisant intervenir les dirigeants des opérateurs, des vendeurs, des fabricants de terminaux et des producteurs de contenus du monde entier.

Accompagné de ses conseillers, le Directeur Général de l’Agence de Régulation des Postes et de Communications Électroniques de la République du Congo assiste depuis le lundi 28 juin 2021 à plusieurs échanges dans le cadre de ce congrès. En effet, le congrès mondial de la téléphonie mobile, de sa traduction en langue française est le plus grand salon de l’industrie de la téléphonie mobile, ce genre des rencontres sont souvent les occasions idéales pour établir des liens commerciaux avec d’autres acteurs du secteur, tout en partageant les expériences et connaissances avec d’autres spécialistes. A cet effet, le patron de l’agence congolaise a eu des réunions bilatérales avec ses homologues, parmi lesquels le Directeur Général de l’Autorité de Régulation des Postes et Télécommunications de Guinée.  Il a aussi échangé avec le Directeur Général, les représentants du Groupe Orange France, ainsi que les représentants de GSMA.

Depuis la première journée de ces assises, Louis-Marc SAKALA et sa suite ont participé à la table ronde, autour de laquelle, la thématique :« Comment libérer les avantages du spectre » était au centre des échanges. Ainsi, cette première table-ronde a porté sur l’importance des fréquences moyennes pour faciliter l’introduction de la 5G et le rôle que la tarification du spectre peut jouer pour accélérer l’adoption des services mobiles et offrir de meilleurs réseaux et services aux consommateurs. A la deuxième journée, lors d’une deuxième table ronde Louis-Marc SAKALA a évoqué la thématique de « La Transformation digitale ». Cette dernière a eu le mérite de se pencher sur les tendances technologiques qui stimulent le déploiement et l’adoption des biens et services à large bande.  Ces échanges ont permis d’identifier les rôles que peuvent jouer toutes les parties prenantes dans les priorités écosystémiques et politiques qui sont nécessaires pour accélérer la connectivité et l’adoption de services à large bande, afin d’encourager la croissance socioéconomique.

La prochaine table ronde à laquelle devra prendre part la délégation congolaise, prévue pour la date du mercredi 30 juin, portera sur la « Zone de Libre Echange Continentale Africaine (ZLECAF/AfCFTA) » et se concentrera sur le rôle des Télécommunications dans la mise en œuvre effective de l’Accord de Libre Échange, étant donné l’importance de la connectivité à large bande pour faciliter la stimulation du commerce intra-africain dans le cadre de l’accord.

                                                                                                                                 Brunel Ulrich N. K

Partagez
Copyright © by Congo Digital. | Newsphere by AF themes.