23 septembre 2021

1érè journée de l’atelier de revue à mi-parcours des travaux de la mise en place du centre Africain de recherche sur l’intelligence artificielle

(Congo Digital) – L’atelier de Revue à mi-parcours des Travaux de la mise en place du Centre Africain de recherche sur l’intelligence artificielle a officiellement débuté ce lundi 02 août à l’hôtel Michael de Brazzaville.

Dans le cadre du projet de construction d’un premier centre de recherche africain de l’intelligence artificielle, le ministre des Postes, Télécommunications et de l’économie numérique Léon Juste IBOMBO a lancé ce matin à Brazzaville, un atelier de Revue à mi-parcours des Travaux de la mise en place du dit centre. Celui-ci est le résultat du partenariat entre le Ministère des Postes, Télécommunications et de l’économie numérique et la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique.

Cet atelier qui a débuté aujourd’hui devrait se poursuivre jusqu’au 05 août 2021. Les participants venus de divers horizons vont mener des réflexions en vue de déboucher sur la définition d’une Feuille de route et d’une Stratégie claire pour le processus d’établissement du Centre africain de recherche sur l’intelligence artificielle dont le siège choisi est le Congo plus précisément dans l’enceinte de l’Université Denis SASSOU NGUESSO.

Dans son mot d’ouverture, Léo Juste IBIMBO, a d’emblée rappelé les objectifs formulés lors du Forum de Kintélé qui s’articulent autour de l’impact de l’intelligence artificielle sur l’avenir. Il s’agissait dit-il des objectifs ci-après

« améliorer le paysage actuel de recherche en intelligence Artificielle au Congo et en Afrique de façon générale ; explorer le potentiel de cette technologie et les impacts macroéconomiques, ces effets transformateurs sur les sociétés et les économies ; orienter l’utilisation de l’intelligence artificielle pour promouvoir le développement économique et sociale du continent ».

Pour ne citer que ceux-là

Cette structure permettra aussi d’entreprendre des recherches sur les implications juridiques, éthiques économiques et sociétales des technologies de l’IA.

Poursuivant son discours, le ministre est revenu par ailleurs l’importance de ce projet

« Conscient de l’impact de l’IA dans le domaine notamment de la cyber sécurité au cours des prochaines années, où les cyber opérations offensives et défensives devraient être renforcées face aux cyber menaces, le gouvernement de la République du Congo s’est résolu de mettre en place des outils nécessaires à la préservation de sa souveraineté numérique ».

Notons que cet atelier est fruit de l’accord de partenariat signé le 03 mars 2021 par le ministre des Postes, Télécommunications et de l’économie numériques, Léon Juste IBOMBO, celui de l’enseignement supérieur, Jean Bruno ITOUA et Vera Songwe, la secrétaire exécutive de la CEA. C’était en marge de la 7ème session du Forum régional africain sur le développement durable qui s’est tenu à Brazzaville du 1er au 4 mars 2021.

Jeph Iloki

Partagez